Ajaccio, la colorée

6 |  13 mai 2015

La 2e édition du salon des blogueurs de voyage s’est déroulée à Ajaccio. On en a profité pour arriver une journée avant afin de découvrir un peu la ville. Je t’emmène donc faire un tour avec nous à Ajaccio, où il flottait un parfum de vacances et de légèreté.

IMG_3345

Premiers pas en Corse

Vol Bordeaux-Ajaccio. Vendredi 1er mai, je pose les pieds en Corse pour la première fois. Bienvenue à Ajaccio, sous quelques gouttes de pluie. Il fait nuit. A travers les vitres du taxi, je distingue à peine le port et la mer. Il faudra attendre demain.

Découverte d’Ajaccio

Le lendemain, sous un beau soleil et avec les conseils de l’Office de Tourisme, on se dirige vers la vieille ville et la Citadelle. On longe la mer, elle n’est jamais loin, à porter de regard. Pas après pas, la chaleur tombe sur nos épaules, mais un petit vent taquin vient rafraichir l’air. On marche jusqu’à la plage Trottel. Palmiers, mer bleue, soleil. On reste dans cet esprit de vacances et on pique-nique sur la plage, les pieds dans le sable.

Au retour, on se faufile dans les ruelles du quartier des étrangers. L’architecture est surprenante et fait notre bonheur, et celui de notre appareil photo !

Un verre face au port de pêche plus tard, on se dirige vers l’Office de Tourisme où on retrouve Fred, qui nous embarque dans sa voiture pour une dégustation de charcuterie avec d’autres blogueurs. En plus, c’est (presque) l’heure de l’apéro, ça tombe plutôt bien !

Le Marché Corse

Après une petite demi-heure de route, nous voilà à Isolella (de l’autre côté de la baie, face à Ajaccio) et plus précisément au Marché Corse, une boutique de produits locaux (charcuterie, fromage, fruits, confitures, produits d’épicerie,…).

Nous sommes accueillis par les patrons et Ange-Marie, un charcutier qui vend ses produits au Marché Corse. Les saucissons sont suspendus au-dessus de nos têtes, devant nous plein de petits plats remplis de charcuterie, de biscuits secs,… On a l’eau à la bouche.

dégustation2

Mais place d’abord aux explications sur l’élevage des cochons, les parties du cochon utilisées, la notion de produit local « made in Corsica », les difficultés et les réussites dans ce métier qu’on soit producteur ou vendeur,…

Bercés par l’accent corse et les rires, on découvre un métier et surtout une passion. Celle qui respecte les animaux, les traditions, les saisons. Et celle qui fait tomber les mythes : le saucisson d’âne, ce n’est pas corse, ça ne devrait pas exister car en Corse, on ne tue pas les ânes. Ce sont des animaux qui servent au transport et qui ont été indispensables à une époque. Nous voilà donc prévenus, et on se contentera donc du cochon dans ce cas !

La dégustation commence : les Figatelli, le Lonzu, la Coppa. Le tout accompagné de vin blanc corse et pour finir, on découvre le Limoncello (apéritif/digestif au citron, servi très froid), on goûte même une recette du Marché Corse (avec de la mandarine et de la vanille). Un vrai régal !

Sache donc que si tu passes dans le coin et que tu as envie de ramener quelques produits locaux, le Marché Corse est la bonne adresse et en plus, tu seras accueillis avec le sourire !

Et voilà, notre journée de vacances à Ajaccio touche à sa fin. Demain c’est le début du Salon des Blogueurs de Voyage, articles à suivre sur le sujet bien entendu.

IMG_3341

IMG_3386

6 commentaires

Laisser un commentaire
Clémence
Clémence

13 mai 2015

Je ne suis jamais allé en Corse et je me demande encore pourquoi ! Cette région a l'air magnifique et ces photos le prouvent. Merci pour ce partage !

Répondre
Gaëlle Zimmer
Gaëlle Zimmer

13 mai 2015

C'était la première fois pour moi en Corse et je suis tombée sous le charme. Les paysages sont magnifiques et ça donne vraiment envie d'y retourner !

Nico
Nico

13 mai 2015

Oulala, j'espère que Michaël n'a pas pris de coup de soleil car il a le crâne qui brille au soleil ou alors c'est qu'il se voyait déjà au bord de son yatch parké dans la baie d'Ajaccio ;-)

Répondre
Gaëlle Zimmer
Gaëlle Zimmer

13 mai 2015

héhé, c'était le début de la journée alors ça allait ;)

Fred
Fred

13 mai 2015

Raaah la Corse me manque déjà ! Merci pour ce chouette article et ces belles photos :) On a entendu la même histoire sur le saucisson d'âne. D'ailleurs, vous avez repéré les deux ânes qui gambadaient sous la citadelle en plein coeur de la ville ?

Répondre
Gaëlle Zimmer
Gaëlle Zimmer

13 mai 2015

Merci ! ça nous manque aussi, c'est sûr qu'on y retournera ! et oui on a vu les ânes dans la citadelle, on s'est demandé ce qu'ils faisaient là ;)

laisser un commentaire

Tous les champs précédés de sont obligatoires ! Pas d'inquiétude, ton adresse e-mail ne sera pas divulgée.

contact

Des question, une remarque ?

Je partage cet article