Pierre et mer, bienvenue en Grèce !

2 |  19 avril 2016

Deux escales en Grèce

Katakolon/Olympie

40 min de bus depuis Katakolon dans la campagne pour rejoindre le site d’Olympie.

Je retrouve l’alphabet grec et les oliviers. 15 ans après. Je suis impatiente, excitée, ravie de retrouver ce pays ; synonyme de vacances, de soleil, de tomates fraiches, de brochettes de viande, de liberté, de nuits à la belle étoile et de baignade au réveil.

Grand soleil. Colonnes, morceaux de pierre, ruines, bouts de murs en brique,… le tout au milieu de la verdure. Oliviers, amandiers, fleurs, herbe.

Dans mon souvenir, le site était bien plus grand. Mais c’est peut-être juste parce que j’étais plus petite.

Piste de course. Le berceau des Jeux Olympiques, c’est ici. Au milieu de nulle part, sous le soleil printanier. On parcourt la piste aller-retour, mais à l’arrivée, on a le souffle court… les JO ce n’est pas pour tout de suite !

Retour à Katakolon ; petit village de pêcheurs. Boutiques de souvenirs le long de la rue principale. On se balade au milieu des savons à l’huile d’olive, des aimants de toutes les couleurs, des sacs et lunettes de soleil.

Grèce oblige. Retrouvailles oblige. Même s’il est 16h, on part manger un gyros pita et une salade dans un petit restaurant très sympa, à l’écart de la grande rue. On se régale des saveurs grecques.

Corfu City

Il est 10h du matin, les rues sont encore calmes. On profite du soleil pour prendre le petit déjeuner en terrasse. Rues pavées, maisons colorées. On est en Méditerranée, ça se sent, ça se voit.

Old Fortress (4€ l’entrée) toute à la pointe de la ville, comme une presqu’île qui s’avance dans la mer. Remparts contre eau turquoise. Le cadre est superbe. A l’intérieur de l’enceinte, une église, quelques bâtiments, une ancienne tour d’horloge. Et un petit chemin qui mène au bord de l’eau. Malheureusement trop froide pour qu’on y pique une tête…

Grèce oblige encore. Retrouvailles oblige encore. Heure de manger oblige. Nous voilà repartis à la recherche d’un endroit où manger un gyros pita. Et là, les prix exorbitants de la vieille ville nous pousse à marcher un peu plus loin pour sortir de la zone touristique, où enfin, on trouve un petit boui-boui qui sert des pitas à un prix correct. Non mais.

Corfu, j’y suis venue quand j’avais 6 ans. Autant dire que je n’en garde aucun souvenir si ce n’est quelques photos aux couleurs passées. Découverte totale donc et je suis vraiment tombée sous le charme de cette ville paisible.

Ces deux jours en Grèce m’ont donné envie d’y retourner, de revoir certains lieux, d’y emmener Minus qui ne connait pas, de retrouver cette douceur de vivre à l’ombre des oliviers qui frémissent. Un jour, j’espère.

Mais trêve de nostalgie, c’est l’heure pour Minus de t’emmener pendant une minute au pays de la feta et des vieilles pierres !

banner-minus

 

2 commentaires

Laisser un commentaire
Map & Fork
Map & Fork

23 avril 2016

Ah, la Grèce, ses couleurs et ses saveurs, on adore :-)

Répondre
Joe le Moskito
Joe le Moskito

3 mai 2016

:) c'est un chouette pays, je n'y ai que des bons souvenirs !

laisser un commentaire

Tous les champs précédés de sont obligatoires ! Pas d'inquiétude, ton adresse e-mail ne sera pas divulgée.

contact

Des question, une remarque ?

Je partage cet article